Assiette
L'assiette du kayak c'est son angle avec la surface de l'eau. Quand on joue sur l'assiette, on cherche à soulager l'avant ou arrière du kayak, en se penchant en avant ou en arrière.

Bac
Pour traverser une veine de courant, on se déplace latéralement, en crabe, c'est ce qu'on appelle "faire un bac". On donne à l'avant du kayak un angle d'attaque de l'ordre de 10 à 30°, il varie en fonction de la force et de la direction du courant.

Brisants
Les brisants sont des rochers, ou des hauts fonds, sur lesquels la mer se brise en formant des vagues écumeuses. L'exemple type est le Raz de Sein.

Circulaire
La circulaire consiste à décrire une demi-cercle avec la pagaie pour faire tourner le kayak. La pagaie est placée loin devant, puis ramenée vers l'arrière en décrivant un large arc de cercle.

Courant et contre-courant
Un obstacle dans un courant provoque un contre-courant qui va aller dans le sens inverse du courant principal. L'obstacle peut être un rocher, une bouée, une pointe sur une rive. Chaque fois un contre-courant se forme derrière l'obstacle, il est utile pour faire un stop ou pour remonter le courant principal.

CROSS
Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage

Flot
C'est la marée montante, ou flux

Gîte
Gîter, c'est faire pencher le bateau à droite ou à gauche, pour faire sortir de l'eau une moitié longitudinale de la coque. Le kayakiste reste le plus droit possible, il faut donc dissocier le mouvement du bassin de celui du buste. Pour cela, un genou soulève le bateau d'un côté, pendant qu’un appui de la fesse opposée l’enfonce de l'autre côté. Dans un courant, on gîte de façon à faciliter le passage de l'eau sous le bateau, et ainsi à éviter qu'elle monte sur le pont, on dit "montrer ses fesses au courant".

Jusant
C'est la marée descendante, ou reflux

Lédénes
Un lédénes est une presqu'île reliée à une île par un cordon de galets émergé à marée basse.

Passes à cailloux
Pratique qui consiste à utiliser les mouvements de la houle pour se faufiler, voire surfer, le plus souvent dans des passes étroites entre les rochers

Portant
On navigue au portant quand le vent est arrière et plus largement quand la route du bateau fait un angle compris entre 90 et 180 degrés par rapport à l'axe du vent. A lire : pour en savoir plus sur les allures d'un bateau.

Rase cailloux
Pratique qui consiste à naviguer près des côtes et à manœuvrer entre les rochers par mer calme

Reef
C'est un récif ou amas de rochers qui fait casser les vagues de houle, formant pour les surfeurs des "vagues de reef".

Reprise de courant
Il s'agit d'entrer dans un courant pour se laisser emporter par lui. En présentant l'avant du kayak dans le courant, il est emporté et pivote sur lui-même. Avec une bonne gîte à ce moment là, il ne restera plus qu'à filer dans le sens du courant.

Vague statique
Cette vague se forme par l'écoulement de l’eau sur un obstacle. Par exemple s’il y a un rocher dans le fond d’une rivière, ou lorsqu'en mer les pointes ou rochers se découvrent avec le jusant.